factoring.fr > Nos actualités > Perspectives de l'affacturage avec GE Factofrance

Perspectives de l'affacturage avec GE Factofrance

Question n°1: Quelle est l'évolution de GE Capital Facto France en matière d'offre et de services d'affacturage sur le marché français?

GEF fait évoluer sa gamme, ses produits et ses services en permanence. L'offre déjà très complète permet de proposer de l'affacturage avec des solutions modulaires s'adaptant aux besoins de chaque entreprise. Il faut comprendre que l'offre part de l'affacturage (dit full factoring) en passant par des solutions allégées ou Home service, pour aller vers des solutions plus élaborées de type affacturage confidentiel ligne à ligne ou "rachat de balance". Rappelons que de plus en plus d'entreprises nous font confiance grâce à notre indépendance de tout réseau bancaire. Ce positionnement sur le marché est de plus en plus recherché par les entreprises qui souhaitent une alternative aux solutions bancaires tout en souhaitant ne pas mettre leurs oeufs dans le même panier.La prochaine refonte de notre site internet, rendra ce dernier encore plus lisible, ou bien les évolutions vers le "zéro papier et signature électronique" sont entre entres les évolutions attendues rapidement pour encore mieux servir nos clients.

 

Question n°2: Prévoyez-vous de nouveaux services ou une évolution de votre offre pour l'année 2013?

La réflexion est permanente et GE Factofrance se repense encore et toujours pour améliorer ses services.Au-delà de cet aspect, GE Factofrance a lancé en 2012, ACCESS GE. Acces GE est le nouvel outil mis à la disposition des chefs d'entreprise pour proposer l'expertise GE sur d'autres savoir-faire que la partie GE CAPITAL. Le groupe GE opère dans de nombreux métiers y compris industriels. A travers ACCESS GE, nous proposons de mettre à disposition des entreprises, des experts salariés de GE, pour échanger, améliorer, optimiser les process de nos entreprises clientes. Cette mise en relation et ce positionnement particulier permet de faire bénéficier à bon nombre d'entreprises des savoirs de GE. On peut citer, à titre d'exemple, le lean management six sigma mais aussi bon nombre d'experts en ressources humaines, en finance, en industrie etc...

 

Question n°3: Quelles sont les spécificités de GE Capital Facto France? Quelle est votre différenciation sur le marché?

Sous la bannière GE CAPITAL, nous opérons trois métiers du financement. Il s'agit biensûr de l'affacturage mais aussi du fleet service (mise à la route et gestion de parcs de véhicules pour les collaborateurs) ou encore du financement d'équipements en crédit-bail à travers GE Equipement Finance.

Nous nous différencions par l'alternative aux financements bancaires comme dit plus haut, mais aussi par une excellence opérationnelle dans les opérations d'affacturage. Très souvent c'est ce que nos clients recherchent et plus particulièrement dans la relance et le recouvrement opéré par nos équipes.

GE FactoFrance est capable d'apprécier un panel très large d'entreprises y compris sur des entreprises en difficulté.


Question n°4: Quels sont vos objectifs pour les années à venir?

 

Notre positionnement original nous laisse à penser que de plus en plus d'entreprises vont chercher des alternatives à leurs financements plutôt que de s'adresser systématiquement à leurs banques. Le marché de l'affacturage est un marché en forte croissance depuis plusieurs années. Rappelons qu'il pèse près de 185 Milliards d'Euros en 2012. Compte-tenu de cette tendance et de l'alternative que nous offrons au marché, notre ambition est de rester le leader sur le marché de l'affacturage tout en optimisant les services rendus à notre clientèle.


Question n°5: A votre avis, les contraintes règlementaires imposées par Bâle III, constituent-elles une opportunité de développement pour  l'affacturage?

 

L'ensemble des sociétés d'affacturage opérant en France sont des filiales de groupes bancaires hormis GE Factofrance. Bâle III impose des ratios de solvabilité tels que nous avons pu voir de grands groupes bancaires vouloir réduire la taille de leur bilan. Moins Bâle III que la nécessité de recomposer leurs risques, les banques poussent effectivement à l'affacturage. Tout cela est sans nul doute une opportunité de développement pour la profession.


Question n°6: Quelles sont pour vous, les perspectives de l'affacturage en 2013 et 2014?

 

Bonnes naturellement mais c'est un passionné qui vous parle! Prenons déjà l'histoire. Entre 2002 et 2012, le marché de l'affacturage est passé de 65 Milliars d'Euros à 185 Milliars d'Euros en 10 ans! C'est énorme! Conjoncturellement, nous sommes en période de crise. Pour autant, nous nous attendons à une croissance annuelle aux alentours des 5%. Le marché de l'affacturage est un marché en forte croissance et va continuer à l'être!

Obtenez immédiatement un devis indicatif en ligne pour de l'affacturage
Réaliser une estimation
Pour en savoir plus, contactez-nous